LA NEWS DE WOMEN FIRST #38


L'actualité de la semaine

Les chiffres le montrent plutôt clairement : les femmes sont en recul "historique"à l'Assemblée nationale. 📉

215 femmes ont été élues au second tour des élections législatives contre 362 hommes, soit 37% du total des députés siégeant à l'Assemblée nationale. Au total, cela représente donc une baisse de 2 % en cinq ans.

Une régression qui met en lumière la sous-représentation des femmes en politique et qui s’explique par plusieurs facteurs :

👉 Le non-respect de la loi sur la parité, d’une part, qui pénalise les partis politiques qui ne respectent pas l'égalité en termes de nombre de candidatures présentées. Or, cette loi n’est pas assez dissuasive, puisque certains partis préfèrent payer plutôt que de s’y soumettre.

👉Les candidats masculins sont davantage placés par les partis dans les circonscriptions gagnables que leurs homologues féminines.

👉 Autre problème rencontré par les femmes politiques : elles sont rapidement freinées dans leur ascension, se heurtant au tristement célèbre plafond de verre. Ainsi, dès que l’on monte dans les fonctions exécutives des assemblées, les femmes se font plus rares.

Ce recul doit donc faire office de signal d’alarme, afin d’inverser la tendance et de parvenir enfin à une réelle parité à l’Assemblée nationale et dans toutes les instances dirigeantes.

Réjouissons-nous néanmoins cette année de l'élection de Yael Braun Pivet, première Présidente de l'Assemblée Nationale !

Ça tombe bien, car c’est précisément notre ambition chez Women First. Nous luttons activement pour qu’il y ait plus de femmes aux responsabilités, que ce soit dans la sphère politique ou bien dans tous les autres secteurs.

Comment ?

  • En accompagnant les femmes ambitieuses à atteindre leurs objectifs et à progresser dans leur carrière.

  • En aidant les organisations à féminiser leurs effectifs et à attirer des talents féminins.

Vous êtes intéressé ? Pour prendre rendez-vous, c'est par ici. 👈


La Superwoman de la semaine

À seulement 26 ans, Katya Echazarreta est devenue la première mexicaine à aller dans l’espace et l’une des plus jeunes femmes à atteindre l’orbite terrestre. 👩🏽‍🚀

Un voyage pour le moins extraordinaire, qui a de quoi faire pâlir d’envie celles et ceux qui partent en Erasmus dans le cadre de leurs études ! Originaire de Guadalajara, cette ingénieure en électricité vient tout juste d’être diplômée et suit actuellement une maîtrise à l'université.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le monde spatial ne lui est pas inconnu. Ancienne stagiaire à la NASA, Katya a déjà travaillé sur cinq missions avec l’agence spatiale.

Elle a été sélectionnée parmi plus de 7 000 candidats provenant de 100 pays pour décoller à bord de la fusée New Shepard le 10 juin dernier. C’était donc le cinquième vol habité lancé en orbite par la société Blue Origin de Jeff Bezos. 🚀

Ce vol était une opportunité en or pour cette jeune mexicaine, à qui tout le monde répétait

“Ce n’est pas pour toi''. Une chose est sûre : Katya Echazarreta a su faire taire les mauvaises langues et prouvé que tout est possible ! 👏

Son message encourage d'ailleurs toutes les jeunes femmes à ne jamais perdre de vue leurs objectifs :

"Je suis honorée de représenter [...] toutes les filles et les femmes qui rêvent d’accomplir quelque chose de plus grand ; celles qui ont juste besoin d’un coup de pouce supplémentaire, ou de l’exemple de quelqu’un qui leur ressemble, pour les aider à franchir la prochaine étape vers leur rêve."

Pour les femmes d'espace, notez que le WOMEN FIRST CLUB recevra prochainement Thomas PESQUET !

Le coup de coeur de l'équipe

Carton plein pour l’exposition dédiée à Joséphine Baker à Souillac. Depuis le 3 juin, des visiteurs venus de partout en France et de l’étranger se bousculent pour découvrir l’histoire exceptionnelle de la première femme afro-américaine entrée au Panthéon.

Artiste, chanteuse, danseuse, mannequin, cette icône aux mille facettes a également été engagée dans la Résistance et a milité pour les droits des femmes et des personnes racisées tout au long de sa vie. ✊

Pour retracer son destin hors du commun, l’exposition rassemble une impressionnante collection de 200 pièces : dessins, créations de haute couture, photographies, extraits de films… Mention spéciale pour la lettre du Général De Gaulle adressée à Joséphine en 1946 saluant sa remise de la Légion d’honneur. 🎖️

Un bel hommage qui illustre à merveille l’influence de Joséphine Baker sur les arts quels qu’ils soient du XXème siècle à aujourd’hui. À ne surtout pas manquer si vous passez près de Souillac !

📅 Exposition “Joséphine Baker, un destin extraordinaire", Souillac. Du 3 juin au 10 septembre 2022.