LA NEWS DE WOMEN FIRST #18










Les actus de la semaine

  1. Sabrina Soussan prend officiellement ses fonctions de directrice générale de Suez.

  2. Aurélie Boutboul, demi-finaliste du prix Business with Attitude décerné par Madame Figaro.

1. Sabrina Soussan prend officiellement ses fonctions de directrice générale de Suez

Elle attendait son tour depuis fin novembre. Le 1er février, Sabrina Soussan a enfin pris la direction générale de Suez après plusieurs mois d’attente, dans un contexte marqué par la fusion du groupe avec Veolia. "Suez ouvre une nouvelle page de son histoire" avec l’arrivée de cette ingénieure de 52 ans, qui revient en France après 20 ans de carrière à l’international. Retour sur le parcours de cette femme qui a toujours évolué dans des milieux très masculins :

👉 1994 - 1997 : Sabrina Soussan commence sa carrière à Renault dans la R&D sur les moteurs diesel.

👉 1997 - 2021 : Elle rejoint Siemens Automobile où son ascension commence dans la division composants automobiles, en France d’abord puis en Allemagne. Elle part ensuite en Suisse où elle travaille pour la division bâtiment, avant de revenir en Allemagne dans la branche ferroviaire Siemens Mobility. En 2017, elle en devient co-directrice.

👉 2021 : Le 1er avril, elle est nommée directrice générale de Dormakaba, une société suisse spécialisée dans le matériel pour la sécurité.

La nomination de Sabrina Soussan à la tête de Suez marque donc un nouveau tournant dans sa carrière, avec son lot de défis à relever. Une chose est sûre : elle fait partie de ces femmes qui sont en train de se hisser au sommet des géants industriels français. Christel Heydemann chez Orange, Estelle Brachlianoff chez Veolia, Catherine MacGregor chez Engie : les choses changent et, chez Women First, nous sommes fiers d’accompagner le progrès !


2. Aurélie Boutboul, demi-finaliste du prix Business with Attitude décerné par Madame Figaro

Parmi les douze demi-finalistes du prix Business with Attitude - Madame Figaro, on retrouve le nom d’Aurélie Boutboul, co-fondatrice de la marque de vêtements engagée Soi Paris. Mais qui est cette business woman qui entend bien promouvoir la mode éco-responsable ?

Diplômée d’HEC, Aurélie Boutboul fait d’abord ses armes dans le monde des cosmétiques chez Guerlain puis L’Oréal. Jusqu’au jour où sa sœur Julia lui propose de vendre ses créations, des vêtements colorés et joyeux sur de jolies matières, principalement de la soie. Aurélie relève le défi et les deux sœurs créent ensemble Soi Paris en 2016.

La particularité de la marque ? Proposer des pièces de qualité issues d’une fabrication durable et responsable. Pour cela, les matières et les ateliers sont choisis avec soin par les deux fondatrices, et ce en toute transparence. Résultat : des vêtements respectueux de l’environnement, à des années lumières de la fast fashion ! 🍃

Le prochain objectif ? Obtenir le label B Corp en 2022, le Graal des start-ups à impact.

En attendant de décrocher le sésame, Aurélie et Julia Boutboul continuent de développer leur marque, qui gagne rapidement en popularité. Une troisième boutique va bientôt ouvrir à Lyon, le nombre de salariés est passé de 2 à 17, le chiffre d’affaires devrait tripler cette année. Tous les indicateurs sont au vert et laissent présager une belle success story pour les deux fondatrices. À suivre !


La good news de la semaine

“Deux réalisatrices françaises [aux Bafta] pour la première fois en 75 ans”, “C’est historique”, “tellement mérité”. Le 3 février dernier, les réactions à la liste des nominations aux Bafta ne se sont pas faites attendre. Et pour cause, pour la première fois dans l’histoire des Césars britanniques, deux réalisatrices françaises sont nommées dans la catégorie “meilleure réalisation” :

🎬 Audrey Diwan pour L’Événement : Primé à Venise avec le Lion d’Or du meilleur film, le long-métrage est adapté du roman autobiographique d’Annie Ernaux sur son avortement clandestin. 🎬 Julia Ducournau pour Titane : Controversé et sulfureux, le film horrorifique de la réalisatrice a été récompensé par la Palme d’or au festival de Cannes l’année dernière.

Le succès continue donc pour les deux cinéastes, qui participeront à la cérémonie des Bafta et qui, on l’espère, ne reviendront pas les mains vides. D’autant que la victoire de l’une d’entre elles serait un symbole fort dans le monde du cinéma européen, où moins d’un film sur quatre est réalisé par une femme. Résultat le 13 mars prochain !


Le coup de coeur de l'équipe

Parce que la loi est aussi une histoire de femmes ! Cette semaine, Women First met à l’honneur le livre de Julia Minkowski et Lisa Vignoli, L’avocat était une femme. Paru le 6 janvier dernier, l’ouvrage donne un coup de projecteur sur neuf grandes femmes avocates et le procès de leur vie. Elles ont défendu Guy Georges, Bertrand Cantat, Charles Pasqua et nous le racontent pour la première fois.

Une belle occasion de donner la parole à ces “ténors du barreau” au féminin, qui se trouvent trop souvent dans l’ombre de leurs homologues masculins ! 👩‍⚖️

Posts récents

Voir tout