top of page

LA NEWS DE WOMEN FIRST #97



La femme de la semaine

­­­­­­­

Réussite ou échec de l’entreprise : les nouveaux horizons de l'entrepreneuriat 🌟

Aujourd'hui, explorons ensemble l'univers des pionniers modernes de l'entrepreneuriat avec Lisa Z. Lindahl, une entrepreneure qui partage son expérience dans le monde des affaires au XXIe siècle. 🚀


Dans cette épopée entrepreneuriale, Lisa nous rappelle que l'entrepreneuriat est bien plus qu'une simple aventure commerciale. C'est une quête audacieuse où l'on explore des territoires inconnus, où l'on défie les conventions et où l'on surmonte les obstacles avec détermination. 💼


À notre époque, où le commerce prospère sur internet, les caractéristiques de l’entrepreneur du XXIe siècle rappelle cet esprit pionnier : l'aventure, la résolution de problèmes et la recherche de récompenses matérielles et spirituelles.


C'est un voyage formateur qui façonne le caractère et ouvre de nouveaux horizons. 🌐


Elle nous enseigne une leçon précieuse : dans le monde de l'entrepreneuriat, il n'y a ni gagnants ni perdants, seulement des opportunités d'apprentissage. Que votre entreprise connaisse un succès retentissant ou qu'elle soit confrontée à des défis, chaque expérience est une victoire en soi, une occasion de grandir et d'évoluer. 📈


Lisa Z. Lindahl illustre son propos par un exemple concret : elle évoque un produit qu'elle a conçu, mais qui a dû être retiré de la collection. Cette décision a pourtant conduit à une amélioration significative des résultats de l'année en cours. Elle se questionne alors sur la perception de cet événement : s'agit-il d'un échec ou d'une décision judicieuse ayant engendré des résultats positifs ? 


Elle souligne que le succès ne se résume pas uniquement aux résultats financiers. Au-delà de la rentabilité, le succès réside également dans la capacité à proposer des produits, des services ou des idées nécessaires, ainsi que dans l'apprentissage, les nouvelles expériences et les relations humaines enrichissantes. 🔗


Lisa Z. Lindahl considère que l'épanouissement personnel et l'aide apportée par une entreprise sont des récompenses inestimables de l'entrepreneuriat. Elle souligne que le succès personnel et professionnel va de pair et qu'il n'est pas nécessaire de sacrifier l'un pour l'autre. 📢


Selon elle, ces succès se renforcent mutuellement.


La News de la semaine

Le film "Captives" : révélant l'obscurité de la Salpêtrière au XIXe siècle ! 📽️


Cette semaine, nous avons une pépite cinématographique à vous partager : "Captives", le drame captivant d'Arnaud des Pallières qui vous plonge dans les méandres de la Salpêtrière du XIXe siècle.🎭 


Un drame saisissant en salle depuis mercredi 24 janvier 2024, levant le voile sur l'enfer subi par les femmes internées à la Pitié-Salpêtrière dans le service du Professeur Charcot à la fin du XIXe siècle au motif d'une supposée folie.


Imaginez-vous, en 1894, une jeune femme nommée Fanni, incarnée par l'incroyable Mélanie Thierry, débarque à la Salpêtrière, les yeux emplis d'innocence. Mais derrière ce visage se cache une terrible réalité : la maltraitance et l'oppression vécues par ces femmes internées au nom de la "folie" supposée. 😱


À travers ce film poignant, on découvre un pan sombre de l'histoire où les femmes étaient internées contre leur gré par les hommes de leur famille, souvent pour des raisons aussi absurdes que le simple fait de "déranger". 🏚️


Josiane Balasko, qui incarne l'implacable Marguerite Bottard, nous rappelle que ces femmes étaient des cobayes pour des expériences aussi douteuses qu'atroces. Afin de guérir la folie supposée de ces femmes, plusieurs "traitements" étaient testés sur elles : séances d'hypnose, coups d'électricité, douches glacées, camisoles de force, elles étaient soumises à des traitements indignes, jouets entre les mains de médecins peu scrupuleux. 🥶


Le professeur Charcot (Ce dernier supervisait le service de neurologie de la Pitié-Salpêtrière à partir des années 1870) organisait chaque année un « bal costumé » où les femmes "hystériques" étaient exhibées comme des bêtes de foire devant la haute société parisienne afin de les divertir.


Un spectacle indécent qui révèle le sexisme et l'ignominie de l'époque. 😡


Le coup de coeur de l'équipe

Découvrez comment rester "bankable" dans un monde où l'intelligence artificielle est en perpétuelle évolution ! 🧠


L'IA bouleverse nos vies et nos environnements de travail, suscitant parfois des inquiétudes quant à l'avenir professionnel. Comment s'adapter à ces changements et rester pertinent dans une décennie ?


Avec près de trois travailleurs sur cinq craignant la perte de leur emploi d'ici dix ans, selon l'OCDE, la nécessité de comprendre et de maîtriser les technologies émergentes est plus pressante que jamais. 🌐


L'IA évolue rapidement, avec des succès notables tels que le robot conversationnel ChatGPT, qui a attiré 100 millions d'utilisateurs mensuels en seulement deux mois. Les géants de la tech rivalisent pour développer les meilleurs robots, mais le déploiement reste limité en raison du manque d'ingénieurs informatiques et de la méconnaissance généralisée du domaine. 💡


Pour Laurence Devillers, professeure à Sorbonne Université, la clé réside dans la formation préalable à la généralisation de ces technologies. Il est temps pour chacun de s'initier à ces avancées. 👩🏻‍💻


Comprendre les bases de l'IA, son fonctionnement et ses limites est essentiel. Les IA ingèrent d'énormes quantités de données pour répéter des tâches spécifiques, puis s'améliorent grâce à l'apprentissage profond. Il est donc crucial de les utiliser de manière appropriée.


Comment s'entraîner ? L'expérimentation est la clé. Demandez à des IA de rédiger des e-mails, créer des visuels ou retranscrire des conférences. Expérimentez, apprenez et développez votre capacité à réfléchir. 🤔


Pour aller plus loin, partagez vos expériences avec vos pairs, échangez des idées et renforcez votre esprit critique. Les employeurs ont également un rôle à jouer en aidant leurs employés à s'adapter à ces changements et en les sensibilisant aux implications éthiques et sociales de l'IA.

Comentarios


bottom of page