Newsletter #3 - Charge mentale, 100 femmes de l'Histoire et Laurence des Cars

Cette semaine, chez Women First on parle de charge mentale, on vous présente la nouvelle directrice du Louvre et on vous donne une idée de cadeau du tonnerre ;)


- GRAND ANGLE -                                                    La charge mentale


La quoi ? La charge mentale !

Cette charge fictive qui pèse sur vos épaules et alourdit votre quotidien s'exprime par une suractivité cérébrale due à toutes les tâches que vous avez à faire. Finir un projet, préparer votre réunion de demain, aller chercher les enfants à l'école, appeler la nounou... et mille autre choses encore.


Ah oui... mais c'est sexiste !
Non, la charge mentale n'est pas propre à la femme.

On distingue deux types de charge mentale, la charge mentale de travail et la charge mentale ménagère.


Le premier type est lié à toutes les tâches professionnelles que l'on doit réaliser et on en parle notamment dans le cadre de certaines professions qui demandent une attention constante. La charge mentale ménagère, c'est celle qui est liée aux tâches domestiques.


S'il y a de nombreux progrès concernant une répartition égale des tâches dans le ménage, les femmes restent majoritairement associées aux tâches ménagères dans le couple. Celles-ci doivent donc régulièrement cumuler les deux types de charges mentales ce qui explique pourquoi elles sont plus exposées à souffrir de ce phénomène.



Bon d'accord mais alors, comment s'en sortir ?

Eh bien ce n'est pas facile ! Cela demande de revoir son mode de fonctionnement. Mais il y a de nombreuses manières de s'alléger de ce poids. Chez Women First, on vous a sélectionné quelques idées...

  • N'hésitez pas à déléguer ! Trop souvent, nous voulons tout faire nous même, que ce soit dans le travail ou à la maison, on a souvent l'impression que l'autre ne fera jamais "comme on veut" ou "comme on aurait fait". Alors la prochaine fois que votre collègue/ami.e.s/conjoint.e vous propose d'envoyer ce mail ou de sortir le linge lui ou elle-même, demandez-vous si cela ne vous permettrait pas de souffler un peu et si oui, respirez, souriez et acceptez !


  • Pensez à respirer ! Dans notre quotidien, on oublie souvent ce point clé qui est pourtant central ! Nécessaire à notre corps, la respiration est aussi un merveilleux stimulant de l'esprit et nous permet de voir plus clair sur les choses que nous avons à faire. On a régulièrement l'impression qu'une montagne de tâches à exécuter est devant nous mais parfois il faut surtout relativiser et la respiration peut nous y aider ! Ce qui nous amène à notre dernier point...


  • Vous ne pouvez/pourrez pas tout faire ! Quand on est une maman, une femme d'affaires ou autre, on a régulièrement l'impression qu'il faut qu'on soit une Wonder Woman car bien souvent, c'est ce qui est valorisé et attendu d'une femme dans notre société. Cette image faussée rend notre quotidien difficile car *Breaking News* c'est impossible ! Nous ne sommes pas parfait.e.s... et nous ne pouvons pas tout faire ! Alors, si votre petit filleul dont c'est l'anniversaire peut attendre demain ou après demain, ne vous cassez pas la tête à passer à La Grande Récré pour lui trouver un cadeau dans la minute ! Pensez un peu à vous et à vos limites ;)



C'est tout ? Oui c'est tout, mais c'est déjà beaucoup !

Essayez d'appliquer ces quelques astuces de Women First dans votre quotidien et partagez-nous les résultats sur nos réseaux sociaux ! Vous pouvez nous rejoindre sur Instagram ou Linkedin pour d'autres conseils.



Pour nous suivre sur Instagram, c'est par ici !


Un article pour lâcher la charge mentale juste ici !


 

- LE COUP DE COEUR DE LA SEMAINE -                                                    100 Grandes Femmes de l'Histoire !

Le coup de coeur de cette semaine, c'est la BD "les 100 grandes femmes de l'Histoire" qui mettra des étoiles dans les yeux de vos enfants !

De Simone de de Beauvoir à Joséphine Baker en passant par Cléopatre et Calamity Jane, cette BD vous ravivera la mémoire sur toutes ces femmes qui ont fait l'Histoire.


Le principe ? Une double page, un personnage ! Chaque grande femme a droit à sa petite illustration, sa fiche d'identité, sans oublier une présentation rapide de sa vie qui se lit facilement. En prime, une frise chronologique allant de l'Antiquité à nos jours est présente sur toutes les pages pour bien situer le personnage dans le temps !


La collection Quelle Histoire, est connue pour sa production d'ouvrages pour enfant qui vise à présenter l'Histoire de manière ludique et divertissante. Avec ce nouveau tome de son format "Encyclopédie", la collection remet en question la vision "masculinocentrée" de l'Histoire en mettant en avant le talent et les grandes actions de 100 femmes incroyables qui ont façonné notre siècle, chacune à leur manière !


 

- LA BONNE NOUVELLE DE LA SEMAINE -                                                    Laurence des Cars est nommée directrice du Louvre !


Laurence des Cars devient la première femme directrice du Louvre !

Inauguré en 1793 sous le règne de Louis XIV, le Louvre est aujourd'hui le plus grand musée du monde et le plus visité à l'international !

Ce 26 mai 2021, son président sortant, Jean-Luc Martinez s'est vu remplacé par Laurence des Cars, ancienne directrice du musée d'Orsay. Depuis sa création, le Louvre n'a été dirigé que par des hommes et si cette nouvelle témoigne d'une avancée positive quant à la féminisation des postes à haute responsabilité, elle est aussi l'occasion de rappeler la forte discrimination des femmes dans le domaine de la culture.


Dans ce secteur comme partout, c'est toujours le même problème : les femmes ne sont pas assez représentées dans les postes à haute responsabilité.

Les statistiques sont claires : les femmes sont plus diplômées que les hommes, et sont surreprésentées dans les filières artistiques et littéraires de l'enseignement supérieur. Et pourtant ! Les conclusions de l'observatoire du ministère de la culture et de la communication sont sans appel : en 2020, on comptait seulement 9% de femmes à la direction des 100 plus grandes entreprises culturelles (PDG ou DG).

Néanmoins, il faut noter une avancée ces dernières années. Déjà en 2017, Audrey Azoulay, alors Ministre de la Culture, soulignait sa politique volontariste de nomination en citant le cas de Laurence Des Cars.


« Je prendrais un exemple emblématique, celui de la nomination de Laurence des Cars à la tête du Musée d’Orsay. Elle a été choisie non pas parce que c'est une femme mais bien parce que son projet pour ce musée est passionnant » Audrey Azoulay

Aujourd'hui, sa nomination à la tête du Louvre nous rappelle qu'il est possible de briser le plafond de verre en faisant asseoir son talent et sa créativité, quel que soit son domaine d'exercice. Si le chemin est encore long, cette nomination peut nous apporter de l'espoir pour les générations futures.


Pour retrouver le rapport du ministère de la culture c'est juste ici !